Usine Rosengart

                         

Construit sur les fondations d'une ancienne usine dont il tire son nom, le Carré Rosengart s'enracine dans l'histoire briochine, tout en rendant hommage à l'un de ses grands personnages : Lucien Rosengart 

 

Industriel français et inventeur de talent, Lucien Rosengart (1881-1976) est reconnu pour ses inventions aussi nombreuses que variées (plus de 120 brevets déposés). Fondateur du salon nautique et constructeur automobile, mais également inventeur du baby foot ou du moteur hors-bord (entre autres), Lucien Rosengart a su marquer son époque de son empreinte.


Les grandes étapes du parcours de Lucien Rosengart
:

  • En 1905, après des études de mécanique, le jeune Lucien Rosengart ouvre un premier atelier produisant vis, écrous et rondelles.

  • Pendant la Première Guerre Mondiale, il crée un modèle de fusées pour obus et ouvre deux usines de production à Paris et à Saint-Brieuc (sur le lieu du futur Carré Rosengart). Ces deux usines produiront jusqu'à 100 000 fusées par jour, au cours du conflit.

  • C'est à cette même époque que ce parisien de naissance, tombe véritablement amoureux des Côtes d'Armor, alors appelées « Côtes du Nord ». Dès lors, Lucien Rosengart tissera un lien très étroit avec la cité briochine, le quartier du Légué et la Baie de Saint Brieuc.

  • En 1927,  la société de construction automobile Rosengart est créée. Entre 1928 et 1955, une douzaine de modèles sortent de ses usines (la LR2, la Supertrahuit(1948), la Sagaie (1953)).

Cette période constitue l'âge d'or de l'usine briochine produisant les pièces détachées des automobiles Rosengart. 

Aujourd'hui, ces années d'activité résonnent encore dans les murs de ce bâtiment remontant à l'aube du XX ème siècle. Cette dimension historique apporte tout sa richesse au Carré Rosengart, qui aujourd'hui, vous propose un grand nombre de services pratiques, tout en vous invitant à redécouvrir au contact de ses murs, une partie d'un passé révolu, mais commun à l'ensemble des briochins.